• Les mots d'Élise

Comment communiquer en public : l'art du discours

Mis à jour : avr. 9



Le discours est la clé de voûte de la communication de groupe, s’il n’est pas suffisamment travaillé, il perd toute sa substance.

Essentiel pour faire passer un message, l'art oratoire a ses codes.

Vous pouvez être un très bon orateur, mais perdre vos auditeurs dès la première phrase.

Les mots d’Élise vous explique comment devenir un bon orateur avec un discours percutent.


Bien communiquer en public : le b.a.-ba du discours


Sa durée : pour retenir l’attention de votre public, votre discours ne doit pas être trop long, entre 10 et 15 minutes suffisent. Ne parlez pas trop vite afin d’être dans le temps imparti, si votre public ne vous comprend pas, cela ne sert à rien !

Son contenu : même s’il est court, si votre discours est monotone, il ne captivera pas votre auditoire. Vous devez le scinder par chapitres courts que vous débuterez par une phrase introductive percutante.

Son public : il est important d’adapter son vocabulaire à votre public. N’employez pas de mots pompeux pour haranguer une foule, à contrario, on attend de vous de la technicité lors d’une présentation de projet universitaire !

Son ton : vous voici transporté.e dans une envolée lyrique, à la fin de votre discours, votre public vous regarde, ébahi, sidéré. Emporté dans votre élan, vous avez oublié que vous étiez à un enterrement ! Un peu cocasse comme exemple, mais assez imagé pour vous faire comprendre que le ton est important. Restez modéré et sobre pour les moments solennels.


Un discours pour qui ? Pour quoi ?


Voici une liste, non exhaustive, des discours les plus courants :

Entreprises, associations : chaque année, vous rassemblez vos employés ou vos adhérents pour les remercier de leur dévouement, de leur engagement. C’est l’occasion de leur présenter le bilan et les objectifs. C’est un discours qui a une grande importance puisqu’il rend hommage et il donne à vos auditeurs le sentiment d’appartenir à un groupe, à une famille.

Anniversaire, mariage, décès : le but est de célébrer une personne (ou un couple pour le mariage), le discours doit être axé sur le sentiment, le but est d’émouvoir. Plongez-vous dans ses souvenirs, rassemblez un maximum d’anecdotes, attention, rien de gênant, vouloir faire rire au détriment de la personne que vous célébrez est à proscrire.

Inaugural : vous êtes fier de présenter votre projet enfin réalisé. Expliquez votre cheminement, remerciez ceux qui vous ont apporté leur aide, leurs soutiens, n’oubliez pas les édiles et les partenaires s’il y a lieu.

Harangueur : c’est le plus difficile, vous cherchez à rassembler un public qui n’est pas obligatoirement dévoué à votre cause. Pour fédérer, vous allez devoir expliquer et trouver des arguments simples et précis.


Le discours est un art difficile à maîtriser, faites appel à votre écrivain public « Les mots d’Élise », afin d’être sûr de conquérir votre public !


#discours #communiquer

Les mots d'Élise

39 boulevard de recouvrance

17100 SAINTES

lesmotsdelise@laposte.net

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now