• Les mots d'Élise

11 alternatives pour éliminer durablement le plastique de notre quotidien

Mis à jour : mars 31



Depuis le milieu du XIXe siècle, le plastique envahit notre quotidien. Cette matière, à base de résine issue du pétrole, révolutionnaire en son temps, est aujourd’hui décriée, à juste titre. Toxique pour notre organisme, il est aussi un désastre écologique. Il est temps de l’éliminer définitivement de notre vie. Il existe pour cela des alternatives simples à mettre en place qui se révèlent, en plus, être pour la plupart économiques !


Pourquoi est-ce primordial de se passer du plastique ?


L’utilisation du plastique a un double impact, dans un premier temps, sur notre environnement qu’il tue et asphyxie et sur notre corps en ingérant quotidiennement des microparticules potentiellement cancérigènes !


L’impact du plastique sur notre environnement


La production mondiale de plastique a triplé en 25 ans et la croissance ne ralentit pas. Puisque les industriels ne se sentent pas concernés par leur (nôtre !) environnement, une seule solution : devenir conso’acteur et refuser d’utiliser du plastique !


Quelques chiffres édifiants :

  • 1,6 million de km² : c’est la taille du plus grand vortex de déchets. Il représente trois fois la taille de la France.

  • 789 milliards de bouteilles plastiques sont vendues tous les ans dans le monde.

  • 99 % des animaux marins auront ingéré du plastique en 2050, pour comparaison, au début des années 1960, seuls 5 % des oiseaux marins étaient concernés par ce fléau.

  • Et par voie de conséquence, plus d’un million d’oiseaux marins et de plus de 100 000 mammifères marins sont tués chaque année.

  • 220 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année. Depuis 1950, c’est 6,3 milliards de déchets plastiques qui se sont accumulés sur la planète !

  • 5 000 milliards de sacs en plastique sont utilisés chaque année, soit près de 10 millions par minute.

  • Et pour finir cette liste mortifère, un tout petit chiffre : seulement 26 % des emballages plastiques sont recyclés en France, le reste étant expédié en Asie, notamment en Malaisie, qui, désormais, ne veut plus de nos déchets !


L’impact du plastique sur notre santé (microparticules)


211 000 microparticules de plastique dans notre corps ! Oui, vous avez bien lu !

En moyenne, le corps d'un homme adulte ingère jusqu’à 52 000 microparticules de plastique par an. Et si l’on prend en compte la pollution de l’air, ce chiffre passe à 121 000. Si l’on consomme uniquement de l’eau en bouteille, il faut ajouter 90 000 microparticules supplémentaires à ces chiffres.

Si l’OMS (Organisation Mondiale pour la Santé) se veut rassurante, pour nombres de chercheurs, il faut renforcer la recherche sur la quantité de plastique atteignant les poumons et l’estomac afin de déterminer les impacts réels sur la santé.

De plus en plus de microfibres et microparticules plastiques sont retrouvées dans les tissus humains et le système sanguin.

Les effets sur la santé peuvent être divers : impacts sur le système immunitaire et le système respiratoire, perturbations endocriniennes, baisse de la fertilité, hausse des risques de cancers… Actuellement, ces effets sont mal connus et les scientifiques recommandent fortement la réduction sa consommation de plastique.

Il existe aujourd’hui de nombreuses alternatives à la portée de tous.


De nombreuses alternatives existent pour se passer du plastique


  • Dans la cuisine :

Éponges lavables : à laver avec votre linge, elle est réutilisable en moyenne une année. Petite précision pour tous ceux qui pensent qu’il n’y a pas de plastique dans les éponges. Eh bien si, vos éponges synthétiques sont faites en résine de plastique !

Vaisselles : bambou, acier inoxydable, verre, porcelaine, etc. Vous avez l’embarras du choix !

Film alimentaire : de la cire d’abeille et du tissu pour protéger efficacement vos aliments.


  • Dans la salle de bain :

Cure oreille ou oriculi : en métal pour l’un ou en bambou pour l’autre, lavable et réutilisable.

Shampoing et savon solide : à acheter sans emballage évidemment !

Rasoir de sécurité, également surnommé rasoir de sûreté ou rasoir double edge (DE) pour hommes et femmes !


  • En famille :

Couches lavables : économiques, écologiques et sans perturbateurs endocriniens !

Pailles : en inox ou en bambou, on l’emmène partout pour ne pas participer au chiffre faramineux de 9 millions de pailles jetées chaque jour en France.


  • En déplacement :

Gourdes : bioplastiques ou inox, elles sont légères et transportables pour éviter les bouteilles en plastique.

Sacs en tissus : ou sacs à vrac pour des courses responsables !

Vaisselles jetables : en bagasse, feuille de palmier, en bois, etc. Idéales pour vos pique-niques ou vos réceptions, vous en trouverez dans de nombreux matériaux bio dégradable.


Cette liste n’est évidemment pas exhaustive et je vous invite à la compléter !


Bioplastique : 100 % végétal, 100 % recyclable !


Issus de matières premières végétales, biodégradables et compostables, les bioplastiques proposent une alternative novatrice aux ressources fossiles.

Le bioplastique permet de réduire la pollution sur le long terme ainsi que notre dépendance aux combustibles fossiles. Les Bioplastiques génèreraient 68% de gaz à effet de serre en moins par rapport aux matières plastiques à base de combustibles fossiles.

Privilégiez les bioplastiques issus de déchets organiques sans OGM tels que la gamme VeganBottle produite par la société Lyspackaging. Fabriqués à base de canne à sucre et de chanvre, leurs produits sont entièrement biodégradables, même les bouchons !

Les mots d'Élise

39 boulevard de recouvrance

17100 SAINTES

lesmotsdelise@laposte.net

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now